La FIV est non seulement une méthode de traitement de l’infertilité très efficace, mais aussi une méthode auxiliaire (qui reste l’unique jusqu’à présent) qui, grâce à l’accès à l’ovule humain, permet d’effectuer un diagnostic de nombreuses maladies héréditaires (génétiques) avant le transfert des embryons dans l’utérus de la mère, c.-à-d. avant la grossesse. Cette méthode est appelée le diagnostic préimplantatoire (DPI) des maladies héréditaires.

Ce sont seulement les ovocytes sains qui sont selectionnés à partir du nombre d’ovules reçus, ils sont fécondés « in vitro », puis il faut faire une biopsie d’embryons pour sélectionner quelques embryons sains qui seront transferés dans l’utérus de la mère.

Cela se fait afin d’éviter le transfert dans la cavité utérine des embryons atteints d’une maladie génétique, et par conséquent, la naissance d’enfants atteints d’une maladie héréditaire et congénitale.

Avant le DPI il est important de consulter un généticien et subir un examen génétique prescrit, cela permettra d’évaluer un risque génétique chez la progéniture du couple et d’élaborer d’une façon compétente un futur système de diagnostic préimplantatoire.

Indications du DPI:

  • femmes de plus de 40 ans;
  • cas d’infertilité masculine, lorsque les aneuploïdies dans les spermatozoids sont confirmées;
  • avortements spontanés à répétition;
  • plusieurs tentatives infructueuses de FIV;
  • détermination du sexe, y compris en cas de maladie liée au sexe;
  • translocations chromosomiques chez un parent.

Le diagnostic préimplantatoire est l’unique alternative aux méthodes de diagnostic prénatal.

Les prix de nos services vous pouvez trouver dans la rubrique Prix des services

 

Please, contact our coordinator, who will give you with the detailed plan of the programme you are interested in and provide further assistance.


* All your information is strictly confidential and will not be disclosed

Наверх
Закрыть